Critique de Etrian Odyssey : Heroes Of Lagaard

Synopsis du jeu

Vous débutez l'histoire dans le duché du hight Lagaard dans le nord du continent dont les légendes disent que la ville centrale de Lagaard est le siège de l'arbre Yggdrasil, un portail menant au château flottant. Les résidents de cette métropole ont découvert un labyrinthe dans ce légendaire arbre. Le Duc veut connaitre les secrets et les vérités liées au labyrinthe et au château flottant, il décida d'envoyer des explorateurs mais personnes ne réussit à percer les secrets de ces anciennes légendes. Vous voulez devenir un de ces explorateurs pour cela vous devez former une équipe de combattants de cinq personnes.

Téléchargement du jeu

Bon point du jeu

  • Il est possible de créer 30 combattants totalement personnalisables : 4 designs, des points de compétences à repartir comme vous le voulez.
  • Le design et la bande sonore sont sublimes : Proche de l'univers manga et des fantaisies médiévales fantastiques.
  • La multitude de combinaison possible pour former des équipes qui vous sont propres.
  • Le bestiaire est varié et conséquent.
  • Le point de vue à la première personne qui permet de bien s'immerger dans cet univers en 3D pour trouver des passages secrets ou des raccourcis à travers les fougères et les branches qui bordent les sentiers.
  • Le fait de cartographier les zones permet de faire progresser ses équipes de façon régulière mais il ne faut pas aller trop vite dans l'exploration sinon on risque de tomber sur des monstres trop puissants.

Mauvais point du jeu

  • Un niveau maximum limité à 70, pourquoi ?
  • Un nombre de point de compétences limités qui oblige à bien repartir les points dès le départ.
  • Un début d'aventure très difficile car il faut rejoindre l'entrée du donjon avec seulement 5 potions de soins et le peu de magie que vous possédez et il est possible de tomber sur des monstres qui peuvent tuer un de vos combattants en une seule attaque si vous entrez dans une mauvaise zone de plus les créatures ne donnent que très peu d'expérience et sont difficiles à tuées car elles possèdent beaucoup de point de vie.
  • La progression est très ralentie que se soit dans l'exploration ou dans l'évolution des personnages par la difficulté des combats et le gain dérisoire d'expérience.
  • C'est un jeu malheureusement totalement en anglais, alors conseillé aux initiés seulement ou à ceux que la barrières de la langue ne gêne pas.

Avis du Chroniqueur

Ce jeu est bien plus abouti que le précèdent opus, même s'il n'y a pas de grosses évolutions dans le principe, il y a beaucoup de petits plus qui l'améliorent grandement comme les nombreux combattants supplémentaires, la possibilité de se déplacer latéralement, et de nouveaux icônes à mettre sur la carte pour une meilleure identification des éléments du donjon, mais la difficulté du jeu a été revue à la hausse, et c'est une sacrée hausse, des monstres plus coriaces, des gains d'expérience amoindris, et des niveaux qui nécessitent plus d'expérience alors ce jeu nécessite encore plus de persévérance que le premier et tant mieux.
Critique rédigée par Lucifer